Le mot des inspecteurs du guide Michelin

Un intérieur moderne, dont les murs portent de beaux épis de blé en hommage à la campagne environnante... Mais surtout, les assiettes d'Aymeric Dreux, qui portent la gourmandise à une autre dimension : précises et maîtrisées, elles mettent en valeur de beaux produits dans toute la force de leur goût.


L'avis de Gault et Millau

Le B-A-BA du BAO (le Bouche à Oreille pour les initiés), c'est l'accueil, le professionnalisme, l'attention permanente pour le bien-être et le bien-manger. L'équipe est en place autour d'Aymeric Dreux, jeune chef brillant passé chez Briffard, pâtissier de formation et à l'aise sur tous les beaux produits. L'affaire est conclue avec un bon menu à 40 € illustrant ce savoir-faire actuel sur des bases classiques : daurade marinée aux agrumes, tartine iodée et fruits de saisons, croustillant de volaille à la coriandre, râble de lapin farci aux gambas et condiments, poivrades en barigoule.

 

Le titre de Maître Restaurateur

La création du titre de "Maître-Restaurateur " est l'une des applications du contrat de croissance signé en mai 2007 entre le Gouvernement et les principales organisations professionnelles de restaurateurs.


L'objectif recherché

Reconnaître l'excellence des meilleurs professionnels de la restauration traditionnelle, en valorisant leur compétence ainsi que leur engagement en faveur de la qualité.


Les bénéficiaires de la mesure

Les entreprises de restauration indépendantes ou appartenant à de petits ensembles (maximum trois établissements) :

  • réalisant une cuisine "authentique ", placée sous la responsabilité directe du restaurateur ou de son chef cuisinier, ne recourant pas à l'assemblage ou à des plats déjà préparés qu'il s'agirait simplement de "réchauffer " ;
  • s'engageant à respecter un ensemble de règles simples, mais garantissant une prestation de service de qualité (accueil, service à table, décoration) ;
  • respectant la réglementation en matière d'hygiène et de sécurité.

Ces points sont vérifiés au moyen d'un audit qui est réalisé par un organisme certificateur déclaré, indépendant de l'État, comme des entreprises de restauration.
Par ailleurs, les candidats au titre doivent bénéficier d'une qualification ou d'une expérience professionnelle avérée en restauration.
C'est le préfet du département du principal établissement du candidat, ou de l'entreprise qu'il dirige, qui est chargé d'attribuer le titre de maître-restaurateur, au vu du rapport d'audit et de l'ensemble des pièces du dossier de candidature.

Horaires

Service de déjeuner : 12h à 13h30 
Service de dîner : 19h30 à 21h30

 

Fermé le dimanche soir, le lundi soir et le mardi toute la journée.

Chèque cadeau